Envie d’un grand bol d’air frais ? De nature et d’aventure ? Bienvenue au Québec, vous êtes au meilleur endroit pour vivre un moment exceptionnel en immersion totale avec mère nature !  Aujourd’hui on vous propose un itinéraire en camping, hors des sentiers battus, dans l’ouest québécois, entre l’Outaouais, l’Abitibi et les Laurentides !
À vous les grands espaces naturels verdoyants et majestueux ! Une région peu connue où tout est à découvrir, cap vers la fameuse Route des Explorateurs ! 

Carte Camping route des explorateurs

J1 : MONTREAL – PARC NATIONAL DU MONT TREMBLANT 

Fraichement arrivé à Montréal, où après quelques jours à déambuler sur ses avenues et ses boulevards, vous voilà prêt pour le grand départ : à vous la Route des Explorateurs ! Une fois votre équipement de camping récupéré, vous partez pour le parc national du Mont Tremblant, joyau naturel situé au cœur des Laurentides, il est le plus vaste et plus ancien parc du Québec. 

Installation pour la nuit au camping du parc national du Mont Tremblant sur les rives du Lac Monroe

Lac Parc National Mont Tremblant

J2 : PARC NATIONAL DU MONT TREMBLANT 

Pêche, canoë ou randonnée seront au goût du jour ! Choisissez l’activité que vous préférez et partez à la découverte de ce petit coin de paradis ! 

Coup de cœur pour la randonnée panoramique du sentier de la Corniche (3km) dans le secteur de la Diable, vous admirerez la vue panoramique sur la vallée du lac Monroe et sur le massif du Mont-Tremblant 

Bon à savoir : prenez de la hauteur grâce à la Via ferrata du Diable, une autre façon de découvrir le parc, adrénaline et émotions garanties !

Nuit au camping du parc national du Mont Tremblant sur les rives du Lac Monroe

Via ferrata Mont Tremblant

J3 : Mont Tremblant – Parc Régional Kiamika 

Aujourd’hui départ pour les Hautes Laurentides, vous partez en direction du parc régional de Kiamika et traversez des paysages magnifiques jonchés de montagnes arrondies et de grandes forêts.  

On vous propose dans cet itinéraire de tester (et surement adopter !) le canot-camping, celui-ci vous permet d’apprécier la nature sous un nouvel angle, celle du calme et de la sérénité du réservoir de Kiamika

Récupérez votre canot chez Aventures Kiamika, je vous conseille le forfait B c’est le plus adapté étant donné que vous possédez déjà votre matériel de camping !

Naviguez jusqu’à l’île de la Perdrix Blanche et ouvrez grands les yeux la biodiversité qui vous entoure est incroyable !  

Installation et nuit sur un des sites de camping dédiés du réservoir Kiamika 

Lac parc regional de Kiamika
©Mathilde Linossier

J4 et J5 : Parc Régional Kiamika – Reserve faunique de la Vérendrye 

Vous voilà reparti, sur la Route des Explorateurs, pour la réserve de la Vérendrye située entre l’Abitibi et l’Outaouais. La Vérendrye est l’endroit idéal si vous aimez les plans d’eau et les grands espaces naturels !  Paradis pour les pêcheurs, vous pouvez aussi vous balader dans ces grands espaces.

Un sentier de 2km au kilomètre 40 de la route 117, l’entrée sud vous mènera jusqu’aux Chutes-du-Lac-Roland Route, véritable perle rare très facilement accessible.  

Je vous recommande le camping du lac-rapide pour votre petit séjour, il est au centre de la réserve ce qui est pratique pour découvrir le parc à pied ou en canot ! Il possède aussi une grande plage, vous pourrez donc allier farniente et découverte !  

Nuits au camping lac-rapide

Option : Vous embarquez pour 2 jours d’exploration en canot-camping, une excellente façon d’appréhender les grandes étendues lacustres de la Vérendrye. Louez votre canot sur place et choisissez le parcours Rivière Gens de Terre, idéal pour 2 jours. Cette boucle de 25 km sillonne rivières, lacs et vestiges de l’époque de la drave. En bonus quelques jolies plages !

Location de canot et nuits à réserver ici

J6 : Reserve faunique de la Vérendrye – Amos  

Empruntez la route 117 jusqu’à Val d’Or et admirez les étendues grandioses d’Abitibi qui se dévoilent sous vos yeux : lac Barriere, lac Victoria, n’hésitez pas à faire des pauses photos pour admirer ces merveilles de la nature ! Arrêtez-vous à la Cité de l’Or et vivez une expérience unique à 91 mètres sous terre, découverte historique et éducative au rendez-vous !  

Continuer votre route vers le lac Beauchamp. 

Installation et nuit au camping municipal du lac Beauchamp

J7 et J8 : Amos – Parc National Aiguebelle  

Ce matin prenez la route en direction du Parc Aiguebelle, où vous aurez le plaisir d’y séjourner deux nuits ! Une fois encore, profitez du panorama grandiose qui s’offre à vous, serpentez entre lacs et forêts boréales. Riche de son patrimoine naturel et culturel le parc d’Aiguebelle regorge de sentiers qui vous mèneront à un pont suspendu traversant un lac de faille, au sommet des collines Abijévis.  

Ici encore de nombreuses possibilités d’activités s’offrent à vous : kayak, canot, pêche et observation de la faune locale.  

Nuit au Parc National d’Aiguebelle 

Pont suspendu Parc National Aiguebelle
Foret Aiguebelle

J9 : Parc National Aiguebelle – Parc National Opémican  

Soyez dans les premiers à fouler le sol du Parc National d’Opémican. Celui-ci ouvre entièrement en 2019. L’après-midi naviguez sur le lac Kipawa, ou bien prenez de la hauteur pour une randonnée le long du lac Témiscamingue

Campez au bord des parois rocheuses de la rivière Kipawa et profitez de la vue incroyable sur le lac Témiscamingue en vous rassemblant autour d’un feu de camp !

Lac kipawa Parc National Opémican

J10 -11 : Parc National Opémican – Bryson  

Partez de bon matin pour rejoindre la rivière des Outaouais et votre spot de Rafting. Partez l’esprit tranquille avec Rafting Momentum et défiez les rapides ! Optez pour la formule Rafting Aventure qui sera surement la plus confortable et adaptée pour vous car elle propose un package rafting, repas, guide, camping à un prix avantageux. 

Option alternative : vous pouvez prendre de la hauteur et admirer le Parc des Chutes Coulonges en via ferrata ou tyroliennes, il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux ! 

Petit plus : étant donné que le trajet est assez long (plus de 8 heures de route), je vous conseille de le faire en deux fois. Vous pourrez vous arrêter une nuit entre le parc d’Opemican et Bryson, vous n’aurez pas de mal à trouver un camping dans un coin nature !  

J12 et J13 : Bryson – Parc de la Gatineau  

Départ pour le Parc de la Gatineau, aussi surnommé le “poumon vert” de l’Outaouais, je vous conseille d’y rester 2 nuits afin de bien pouvoir en profiter.  

Louez votre canot au bord du Lac St Philippe où vous trouverez bon nombre d’activités à proximité comme de l’escalade, ou de l’équitation. Vous pouvez aussi emprunter un des sentiers de randonnées qui jonche le lac, et visiter la Caverne Lusk, une caverne de marbre taillée au fur et à mesure des ans ! Que vous soyez géologue ou tout simplement curieux ce phénomène naturel vaut le détour ! 

Pour une parenthèse pure nature, je vous conseille le lac la Pêche . Plus sauvage car plus éloigné, vous vous retrouverez une dernière fois seul face à la nature : un excellent moyen de finir votre séjour avec une bonne dose d’aventure et de verdure ! Au programme, pagaies, pêche et farniente. 

Location canot et nuit au parc de la Gatineau   

Carte interactive des sentiers d’été, où vous trouverez les sentiers de randonnées, les spots de locations de canots et les espaces de camping.

J14 :  Parc Gatineau – Montréal  

Votre séjour touche à sa fin, c’est le moment de rentrer à Montréal pour rendre votre matériel de camping. Sur la route du retour, vous pouvez vous arrêter à Ottawa, la ville n’étant pas très étendue vous pouvez facilement la visiter en une après-midi. Par exemple, la visite du Parlement est vraiment intéressante et le point fort c’est qu’elle est en français et gratuite ! Alors profitez-en !  

_


L’aventure vous tente ? Vous rêvez d’une parenthèse nature hors des sentiers battus ?  Réservez dès à présent votre équipement de camping avec Windigo ! C’est par ici !

Si nos inspirations de voyage vous plaisent, vous trouverez d’autres itinéraires camping ici

Retour au blogue