Connaissez-vous la Grande Histoire de la Motoneige ?

Nous sommes en janvier 1934, la tempête fait rage, la neige tourbillonne et s’amoncelle, jusqu’à bloquer les issues. Les parents Bombardier cherchent un moyen pour se rendre à l’hôpital mais en vain. L’hiver est bien présent et les confine dans l’isolement. Dans sa chambre, l’enfant fiévreux souffre et s’endort pour l’éternité.

À la suite de ce drame, Armand Bombardier va s’enfermer dans son garage et travailler avec ardeur, le poids de la peine sur les épaules. Son but n’est pas d’oublier – car on n’oublie jamais un enfant de 2 ans que les affres de l’hiver viennent de vous ravir – mais de trouver un moyen de locomotion pour sortir les habitants des campagnes de leur prison de neige et de glace afin que de tels drames ne se reproduisent pas.

Autoneige de Bombardier en 1942

Autoneige de Bombardier en 1942

Deux ans plus tard, la première autoneige sortira de son atelier. C’est un véhicule mû par des chenilles et des skis qui peut embarquer 2 à 3 passagers. En 1937, il commercialise la réputée B7 où 7 personnes peuvent prendre place. Ses premiers acheteurs seront les médecins, des ambulanciers mais aussi des prêtres qui habitent dans les zones éloignées.

Autoneige-B12-Snowmobile

La motoneige est au départ une véritable auto sur neige pouvant transporter 7 personnes.

On peut dire que la motoneige, ou Ski-doo puisqu’il sera baptisé ainsi, a fait son chemin ou plutôt son sentier depuis 1937. Nous sommes passés d’un véhicule de type voiture à une moto montée toujours sur des skis et une chenille. Les performances ont suivi mais on a aussi dû développer les accès routiers.

history2_2

La première motoneige Ski-Doo sort en 1959

Le Québec est reconnu pour son réseau de sentiers motoneige avec plus de 32 000 kms de sentiers balisés et entretenus, le long desquels on peut trouver hébergements, restauration et poste à gas (station-service). Grace à ces accès spécifiques et sécurisés, on peut visiter toutes les régions touristiques du Québec, passer d’une région à l’autre et avoir accès à des paysages splendides, loin de la civilisation. Nombreux sont les Québécois qui possèdent une motoneige et profitent de cet hiver fabuleux pour visiter leur région ou partir en vacances durant une semaine à travers le Québec. Faites comme eux, embarquez seul ou à 2 sur une motoneige et partez, encadrés avec nos guides professionnels et certifiés. Venez découvrir l’hiver Québécois par ces sentiers enneigés que brode une forêt dense aux sapins lourdement chargés de neige immaculée. Conduisez votre machine sur les rivières gelées, longez les rives du fjord Saguenay, grimpez ces montagnes du haut desquelles vous pourrez admirer des sommets à perte de vue ou le fleuve Saint-Laurent gelé, franchissez ses glaces à bord du traversier à Tadoussac et rejoignez les fantômes des Monts-Valin, le paradis de tout motoneigiste.

© VETELE Eliane 2087

Laissez-vous promener, laissez-vous guider, vous êtes en vacances et on s’occupe de tout. Nous vous ferons découvrir d’autres plaisirs de notre hiver. Certains de nos circuits motoneige vous permettront de faire du traîneau à chiens, de la raquette, de la pêche blanche. Toute l’histoire de l’hiver Québécois en une semaine.

©VETELE Eliane (4)

Consultez nos raids motoneige et nos forfaits hiver multiactivités

Retour au blogue